Traitement précoce

Traitement orthodontique reçu avant que l’enfant ait la plupart ou la totalité de ses dents d’adulte

Quand un traitement précoce recommandé ?

La plupart du temps, la réussite d’un traitement précoce n’élimine pas le besoin d’appareils orthodontiques à un stade ultérieur lorsque toutes les dents adultes ont fini de pousser. De ce fait, la durée totale ainsi que les frais de traitement seront plus élevés pour les enfants qui passent par deux phases de traitement orthodontique. Dans cette optique, le Dr Korne recommandera un traitement précoce seulement pour les enfants dont la condition requiert une intervention selon des recherches scientifiques reconnues. Un traitement précoce sera recommandé dans les cas suivants:
Une « occlusion croisée antérieure » ou un problème « classe III » en développement. Dans ce scénario, les dents du bas devancent les dents du haut. Ce problème peut habituellement être intercepté pour éviter des traitements plus complexes par la suite. La meilleure option est le masque facial ou «force extra orale inversée»;

« L’occlusion croisée » d’une dent antérieure causant la récession des gencives, une usure de la dent permanente ou le décalage de la mâchoire inférieure lors de la fermeture. Ceci peut être corrigé avec un appareil de rétention amovible ou des boîtiers cimentés à certaines dents;

« Occlusions croisées postérieures » résultant d’une mâchoire supérieure étroite. L’expansion de la mâchoire supérieure avec un extenseur cimenté aux dents supérieures se produit rapidement en 2-3 semaines; l’extenseur est souvent laissé en place pendant 6 mois pour stabilisation;

L’habitude de sucer un doigt/pouce. Une telle habitude qui persiste au-delà de l’âge de 5 ans doit être interceptée avec un appareil de « rappel » cimenté aux dents supérieures. Cette habitude cesse presque toujours peu de temps après l’installation de l’appareil ; et

Dents incluses ou qui ne poussent pas dans une position normale. Occasionnellement, un traitement de courte durée sera nécessaire pour ramener les incisives dans une position adéquate.

Selon la recherche

La recherche orthodontique des 15 dernières années a clairement démontré qu’un traitement précoce pour des problèmes de « classe II » (dents supérieures avancées ou « dents proéminentes ») a peu de valeur et peut effectivement causer des problèmes.

Les enfants soumis à un traitement en deux phases pour les problèmes de classe II sont souvent épuisés par la durée du traitement. Parmi les autres inconvénients, on compte le surcoût, le potentiel de résorption radiculaire (« émoussement » des racines), la décalcification de l’émail ou des taches sur les dents.

Les problèmes de classe II sont plus faciles à traiter pendant le pic de croissance pubertaire de l’enfant, alors que la mâchoire inférieure est

en croissance rapide. Cette période coïncide presque toujours à la période où l’enfant possède la plupart, sinon toutes, ses dents d’adulte. Par conséquent, le Dr Korne surveillera attentivement le développement dentaire et physique de l’enfant afin de traiter complètement ces problèmes en une seule phase de traitement. (P.60)

Références :
1 Tulloch, Proffit, Phillips. Outcomes in a 2-phase randomized clinical trial of early class II treatment. American Journal of Orthodontics & Dentofacial Orthopedics. 125(6):657-667, June 2004
2 Harrison, O’Brien, Worthington. Orthodontic treatment for prominent upper front teeth in children. Cochrane Database of Systematic Reviews 2007, Issue 3. Art. No.: CD00345.DOI:10.1002/14651858.CD003452.pub2